Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Elites économiques : à qui profite la financiarisation ?

Résumé : Les rémunérations des PDG des plus grandes entreprises (comme celles des traders) se sont très fortement accrues depuis les années 1990, donnant lieu à des scandales et à la mise en place de codes de bonne conduite. Ces augmentations sont justifiées par la concurrence supposée pour le recrutement des PDG, mais aussi par l'idée qu'elles permettraient d’aligner leurs intérêts sur ceux des actionnaires de leurs entreprises. Les données empiriques disponibles montrent pourtant qu'aucun de ces deux mécanismes ne fonctionne réellement. La financiarisation a ainsi permis aux patrons d’accroître leurs rémunérations, sans vraiment entamer leur autonomie. Les réformes de la gouvernance ont même finalement contribué à l’inflation de leurs salaires.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01520613
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 19 février 2021 - 16:06:14
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Fichier

francois-lemercier-pouvoirs-va...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Pierre Francois, Claire Lemercier. Elites économiques : à qui profite la financiarisation ?. Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, Le Seuil, 2017, 2 (161), pp.85 - 95. ⟨10.3917/pouv.161.0085⟩. ⟨hal-01520613v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16

Téléchargements de fichiers

40