Réparer les vivants plutôt que les torts. L’organisation de la médecine hospitalière et la sous-déclaration des hémopathies professionnelles - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sciences Sociales et Santé Year : 2022

Réparer les vivants plutôt que les torts. L’organisation de la médecine hospitalière et la sous-déclaration des hémopathies professionnelles

(1) , (2) , (1)
1
2

Abstract

Les procédures d’indemnisation des maladies professionnelles donnent aux médecins un rôle d’intermédiaires incontournables. Or ces derniers s’engagent très peu dans la déclaration de ces maladies, contribuant de ce fait à leur sous-reconnaissance. Si le défaut de formation et la distance sociale entre médecins et patients sont fréquemment invoqués pour expliquer ce faible niveau d’engagement, nous proposons ici de le replacer dans le cadre plus large des logiques organisationnelles qui structurent les activités de soin, à partir d’une enquête qualitative et quantitative portant sur une spécialité hospitalière, l'hématologie. Nous rendons ainsi compte de la manière dont l’organisation hospitalière limite la capacité des hématologues à repérer et déclarer les maladies liées au travail.
Fichier principal
Vignette du fichier
SSS_0219_Fresh.pdf (298.43 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03924096 , version 1 (05-01-2023)

Identifiers

Cite

Sylvain Brunier, Giovanni Prete, Jean-Noël Jouzel. Réparer les vivants plutôt que les torts. L’organisation de la médecine hospitalière et la sous-déclaration des hémopathies professionnelles. Sciences Sociales et Santé, 2022, pp.5-30. ⟨10.1684/sss.2022.0219⟩. ⟨hal-03924096⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More