Cédric Lomba, La restructuration permanente de la condition ouvrière. De Cockerill à ArcelorMittal - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles (Book Review) Sociologie du Travail Year : 2020

Cédric Lomba, La restructuration permanente de la condition ouvrière. De Cockerill à ArcelorMittal

(1)
1

Abstract

Les travaux de sociologie dédiés aux établissements industriels en déclin abondent. Cet ouvrage vient cependant prouver que des monographies novatrices de ce type de firmes restent possibles. Consacrée au premier sidérurgiste belge, Cockerill (devenu l’international ArcelorMittal), cette étude de cas fournit une analyse triplement originale des effets des « restructurations », entendues comme des « réorganisations d’entreprises entraînant des réductions d’effectifs » (p. 355). Alors que la littérature se focalise souvent sur les luttes consécutives aux plans sociaux, Cédric Lomba élargit d’abord la focale en s’intéressant aux effets variés que les restructurations peuvent avoir sur la « condition ouvrière », saisie à travers diverses dimensions. Il s’écarte ensuite de la foisonnante littérature sur les conséquences biographiques de la perte d’emploi en se concentrant sur les travailleurs qui restent en poste après les baisses d’effectifs. Il appréhende enfin les incidences de la répétition de ces réorganisations en faisant débuter sa monographie au milieu des années 1970. Il parvient ainsi à étudier la succession des douze plans de restructuration (en majorité des plans de départs en préretraite) qui ont conduit à diviser les effectifs de Cockerill par vingt-cinq en quarante ans. [premier paragraphe]

Dates and versions

hal-03085909 , version 1 (22-12-2020)

Identifiers

Cite

Arnaud Vendeur. Cédric Lomba, La restructuration permanente de la condition ouvrière. De Cockerill à ArcelorMittal. Sociologie du Travail, 2020, 62 (1-2), pp.en ligne - en ligne. ⟨10.4000/sdt.30366⟩. ⟨hal-03085909⟩
42 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More