Les AMAP : faire son marché autrement - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Problèmes économiques Year : 2007

Les AMAP : faire son marché autrement

(1) , (2)
1
2

Abstract

S'approvisionner auprès d'une association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) constitue un engagement politique. Le consommateur, en payant ses produits plus chers et en contournant le canal de distribution classique, à savoir la grande distribution, revendique un acte d'achat qui permettra, grâce aux comportements similaires de ses concitoyens, de maintenir en activité une agriculture non intensive. Dans ce système, un contrat lie le producteur au consommateur. Ce dernier s'engage pendant au moins six mois à acheter une fois par semaine des produits plus chers que ceux vendus en grande surface. En échange, le maraîcher garantit au consommateur l'origine naturelle de sa récolte et lui donne la possibilité d'en juger, lors de leur rencontre hebdomadaire. Si cette forme de commerce est une alternative à la grande distribution, celle-ci continue toutefois, comme le rappellent les auteurs, à imposer ses repères aux AMAP, notamment lors de la détermination des prix.
Not file

Dates and versions

hal-02433627 , version 1 (09-01-2020)

Identifiers

Cite

Claire Lamine, Sophie Dubuisson-Quellier. Les AMAP : faire son marché autrement. Problèmes économiques, 2007, 2931, pp.3 - 9. ⟨hal-02433627⟩
58 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More