Des maux et des chiffres - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sciences Sociales et Santé Year : 2018

Des maux et des chiffres

(1)
1

Abstract

A large part of forensic medicine in France consists in examining victims of assault in dedicated hospital departments called “unités médico-judiciaires” (UMJ) (medical-judiciary units). This article explores the assessment of injuries carried out by forensic pathologists upon the request of the prosecutor. This evaluation serves as a basis for the production of certificates, as well as for the calculation of the number of days of total incapacity to work (TIW). This article examines this calculation, which is highly variable, and analyzes the social determinants of forensic judgment on two distinct levels. It first shows that each UMJ strives to resolve the heterogeneity of opinions on TIW by implementing its own corrective measures. UMJs therefore problematize forensic medicine as a “report medicine,” grounded in harmonized practices. This article then analyzes how TIW is dealt with in medical consultations, and shows that forensic pathologists engage with a “medicine of violence.” In their medical practice, they come up against many diverse situations that require expertise, assemble and combine different frameworks at the intersection of the medical and the judicial, while assessing the victims’ particular bodies and words.
Une grande partie de la médecine légale en France consiste en l’examen des personnes victimes d’agression dans des services dédiés (les UMJ : unités médico-judiciaires). Cet article s’intéresse aux opérations d’évaluation qui président à la réalisation des certificats descriptifs de coups et blessures, effectuées par les médecins sur réquisition du procureur. Il étudie plus particulièrement la détermination du nombre de jours d’incapacité totale de travail (ITT), pour laquelle on observe une grande variabilité des pratiques. À partir de ce cas, l’article propose une analyse des déterminants sociaux du jugement médico-légal qui s’appuie sur l’exploration dynamique de deux échelles distinctes. Il montre tout d’abord comment la variabilité des avis concernant l’ITT est intégrée dans la politique des UMJ, à travers la mise en place de correctifs. Ces correctifs témoignent d’une problématisation de cette médecine comme une médecine de constat pour laquelle il est possible d’harmoniser les pratiques. L’article analyse ensuite la variabilité de l’ITT à partir des pratiques saisies depuis le cabinet médical. Cette médecine est alors abordée sous l’angle d’une médecine de la violence dans laquelle les médecins, face à la diversité des situations de violence qui commandent l’expertise, assemblent et combinent différents cadres, c’est-à-dire des manières particulières d’envisager le statut des corps et la parole des victimes dans une expertise indissociable du jeu judiciaire.
Not file

Dates and versions

hal-02130932 , version 1 (16-05-2019)

Identifiers

Cite

Romain Juston. Des maux et des chiffres : L'évaluation des incapacités en médecine légale du vivant. Sciences Sociales et Santé, 2018, 39 (4), pp.41 - 64. ⟨10.3917/sss.364.0041⟩. ⟨hal-02130932⟩
47 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More