Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Peindre l'usine, peindre pour l'usine : Reynold Arnould (1955-1972)

Résumé : Au cours des années 1950, les entreprises sollicitent photographes, cinéastes, mais aussi peintres pour magnifier l'automation industrielle, faire valoir la valeur culturelle de l'usine et promouvoir son embellissement. En 1959, Reynold Arnould (1919-1980) expose Forces et rythmes de l’industrie grâce au financement de douze grandes entreprises. Pour ce peintre et acteur de la politique culturelle malrauxienne, peindre l’usine, c’est peindre pour l’usine et démocratiser l’art. S’il ne put réaliser ce projet, il le transposa en décorant des établissements scolaires techniques au Havre.
Mots-clés : peintre travail usine
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01522547
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 15 mai 2017 - 11:17:40
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Gwenaële Rot, François Vatin. Peindre l'usine, peindre pour l'usine : Reynold Arnould (1955-1972). Figures de l'art - Revue d'études esthétiques, Presses de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2016, pp.151 - 164. ⟨hal-01522547⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

359