Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Peindre l'usine, peindre pour l'usine : Reynold Arnould (1955-1972)

Résumé : Au cours des années 1950, les entreprises sollicitent photographes, cinéastes, mais aussi peintres pour magnifier l'automation industrielle, faire valoir la valeur culturelle de l'usine et promouvoir son embellissement. En 1959, Reynold Arnould (1919-1980) expose Forces et rythmes de l’industrie grâce au financement de douze grandes entreprises. Pour ce peintre et acteur de la politique culturelle malrauxienne, peindre l’usine, c’est peindre pour l’usine et démocratiser l’art. S’il ne put réaliser ce projet, il le transposa en décorant des établissements scolaires techniques au Havre.
Mots-clés : peintre travail usine
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01522547
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, May 15, 2017 - 11:17:40 AM
Last modification on : Thursday, October 21, 2021 - 3:16:05 PM

Identifiers

Citation

Gwenaële Rot, François Vatin. Peindre l'usine, peindre pour l'usine : Reynold Arnould (1955-1972). Figures de l'art - Revue d'études esthétiques, Presses de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2016, pp.151 - 164. ⟨hal-01522547⟩

Share

Metrics

Record views

381