Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L'entreprise institution va-t-elle survivre à l'économie globale? : Propos tenus lors de la conférence du 6 mai à l'ESG UQAM

Résumé : La globalisation de l’économie et les injonctions du « capitalisme financier » ont remis en cause la position de l’entreprise dans la société. On s’inquiète de voir dans la firme globale une entité poreuse et exonérée de toute affiliation socio-politique. Il faut en effet prendre la mesure de ce danger. Mais la tâche du sociologue est aussi d’identifier les forces de rappel qui œuvrent en sens inverse. Déjà, de grands travaux ont montré que l’entreprise restait tributaire de son écosystème – un régime économique, une région du globe. On s’arrêtera à deux autres volets du phénomène. D’abord, la firme en réseau est par essence l’objet d’intenses luttes de contrôle (luttes de gouvernance ; luttes internes en faveur des savoir-faire industriels...). De plus, l’économie ouverte renforce la nécessité où l’entrepreneur se trouve de défendre sa légitimité. En attestent notamment les conditions de l’installation des firmes à l’étranger.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01521682
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 12 mai 2017 - 10:31:10
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Denis Segrestin. L'entreprise institution va-t-elle survivre à l'économie globale? : Propos tenus lors de la conférence du 6 mai à l'ESG UQAM. Bulletin Oeconomia Humana, 2013, 11 (3), pp.1 - 9. ⟨hal-01521682⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110