Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Des murailles de papier. La contrainte aux soins en ambulatoire

Résumé : L’injonction de soins et le programme de soins constituent deux formules de soins récentes fondées sur un principe de contrainte hors les murs. Elles ont également en commun d’avoir été instaurées dans un contexte de valorisation des droits des patients et de « juridicisation » des normes sociales, et d’être ainsi encadrées par un ensemble de règles et d’écrits en situation. Cet article propose de les mettre en évidence et d’analyser la façon dont ces cadres normatifs et ces contextes de régulation articulent les notions de contrainte et de consentement. Il s’agit d’être particulièrement attentif, au sein de ces deux axes d’analyse, à la façon dont des écrits, en situation, participent à une rematérialisation de la contrainte. Des différences sont toutefois à noter entre les deux mesures. La régulation du programme de soins dans les lois de 2011 et 2013 va dans le sens d’une affirmation des droits des patients. Ceux-ci sont en revanche introduits plus timidement dans le cadre de l’injonction de soins, où le contrôle des patients est plus important.
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01520929
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 11 mai 2017 - 11:32:05
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Ana Marques, S. Saetta, Tonya Tartour. Des murailles de papier. La contrainte aux soins en ambulatoire. Revue française des affaires sociales, La documentation française, 2016, 2 (6), pp.57 - 74. ⟨hal-01520929⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

288