Les a priori de la sélection professionnelle : une approche comparative

Résumé : La compétence des individus n'est pas une donnée substan-tielle que l'on pourrait mesurer en toute généralité. Elle a un ca-ractère conventionnel et nécessite à ce titre un accord sur ce qui fait sa valeur, sur les personnes et les outils capables de la définir et l'attester. Cette hypothèse justifie l'intérêt porté aux activités des professionnels du recrutement, à leurs compétences et aux dispositifs sur lesquels ils prennent appui pour juger [Eymard-Duvernay, Marchal, 1997, 2000]. Les activités des intermédiai-res du marché n'ont pas la neutralité que leur prête l'analyse économique classique : elles ont des effets sur le fonctionnement du marché, sur ses formes de déséquilibres et d'exclusion. Ce constat invite à réfléchir à la pertinence et à la légitimité des mé-thodes et critères retenus dans les opérations de sélection (...).
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01032097
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 22 juillet 2014 - 16:28:34
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:06
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 novembre 2014 - 11:21:17

Fichier

marchal-et-rieucau-2006.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Emmanuelle Marchal, Géraldine Rieucau. Les a priori de la sélection professionnelle : une approche comparative. Eymard-Duvernay François. L'économie des conventions. Méthodes et résultats. Tome 2. Développements, La Découverte, pp.93-110, 2006. ⟨hal-01032097⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

148

Téléchargements de fichiers

458