Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Aller simple pour l’Union : Croissance comparée en France, Allemagne et Italie sur la décennie 1990

Résumé : Au cours de la décennie 1990, les trois principaux pays de la zone euro se sont imposés des contraintes nominales dans le cadre de la création de l’Union monétaire. Grâce à elles, ils ont corrigé certains déséquilibres initiaux, mais avec un coût important. La contrainte d’endettement des agents privés s’est desserrée en France, mais les taux d’intérêt très élevés du début de la décennie l’ont dans un premier temps rendue plus aiguë. La France a ainsi payé cher son entrée dans l’UEM. L’Italie a souffert pour rattraper le retard accumulé dans les années 1980. La convergence de l’inflation et de la politique budgétaire en Italie a rapproché les modes de formation des coûts de ceux de ses partenaires, mais elle a exercé une dure pression sur le revenu des ménages. L’abolition des mécanismes d’indexation a cependant permis de limiter le coût de la désinflation en termes de niveau de taux de chômage d’équilibre. La convergence vers le bas des taux d’intérêt a permis de restaurer la profitabilité en France et en Italie. En Allemagne, la réunification a enclenché une poussée d’inflation et son financement a eu raison des excédents d’épargne dégagés alors. Ces déséquilibres ont été résorbés au prix de pertes importantes d’emplois. L’ancrage des parités nominales des pays du noyau dur lui a permis de faire financer en partie par ses partenaires européens la réunification puisqu’il a imposé des taux d’intérêt trop élevés pour la situation interne des autres pays. En contrepartie, l’Allemagne est rentrée à un niveau surévalué dans l’Union monétaire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01017073
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 23 novembre 2020 - 12:41:13
Dernière modification le : samedi 5 décembre 2020 - 03:25:17

Fichier

2001-07-chauvin-aller-pour-lun...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01017073, version 2
  • SCIENCESPO : 2441/2544

Collections

Citation

Odile Chagny, Valerie Chauvin, Paola Veroni. Aller simple pour l’Union : Croissance comparée en France, Allemagne et Italie sur la décennie 1990. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2001, pp.75 - 95. ⟨hal-01017073v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25

Téléchargements de fichiers

23