Les femmes et la politique : les attitudes de gauche des 16-34 ans en milieu urbain

Résumé : Les sociologues ont montré depuis longtemps que la relation des femmes au politique s'expliquait par la situation sociale de celles-ci. Mais, s'ils ont conclu à l'absence de relation directe entre le sexe et les attitudes politiques, n'est-ce pas parce que les attitudes étudiées étaient mesurées presque exclusivement par des intentions de vote ? A partir de trois échelles de gauche : -- hostilité aux ministres, radicalisme, attachement aux libertés publiques -- mesurant chacune un intérêt différent pour la politique, on constate : 1. que les conditions propres à un rapprochement des attitudes masculines et féminines varient avec les attitudes étudiées. Le facteur sexe apparaît d'autant plus discriminant que les indicateurs utilisés traduisent un intérêt élevé pour la politique ; 2. que les femmes tentent d'autant plus à se comporter politiquement comme les hommes, quelles que soient les attitudes étudiées, qu'elles appartiennent -- par leur profession, celle de leur mari ou celle de leurs parents -- aux milieux favorisés. Ce résultat s'expliquerait par le fait que ces milieux sont les plus disposés à s'intéresser à la politique. [Revue française de science politique XXVI (5), octobre 1976, pp. 929-956.]
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01005473
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 12 juin 2014 - 16:40:26
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:04

Fichier

sineau1976.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Citation

Mariette Sineau, Janine Mossuz-Lavau. Les femmes et la politique : les attitudes de gauche des 16-34 ans en milieu urbain. Revue Francaise de Science Politique, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1976, 26 (5), pp.929-956. ⟨hal-01005473v1⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

426

Téléchargements de fichiers

132