Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Néonationalisme et désordre international

Résumé : Trois paradoxes semblent émerger des récentes mutations internationales. D’abord, une lourde contradiction semble opposer un monde de plus en plus ouvert et globalisé à une renaissance active des formules nationalistes les plus diverses : élection de Donald Trump, Brexit, succès remarquables des formations d’inspiration nationaliste à la faveur des élections en Europe, de la Hongrie à l’Italie et de la Scandinavie aux Balkans, rhétorique nationaliste des leaders autoritaires, de Vladimir Poutine à Recip Tayyep Erdogan, accélération des mouvements sécessionnistes, de l’Écosse à la Catalogne. Le deuxième paradoxe est dans la même lignée : ces nationalismes mobilisent une rhétorique qui semble de prime abord bien connue, mais qui s’écarte en réalité grandement du « nationalisme classique », celui qui apparut au cours du xixe siècle européen et qui s’universalisa tout au long du siècle suivant. Celui-ci se voulait émancipateur et créateur de nouveaux droits, là où le « néonationalisme » cultive l’enfermement et le repli, vise à restreindre les droits, davantage qu’à les étendre. Enfin, le premier nationalisme s’articulait de façon forte et décisive au jeu « international » nouvellement créé, alors que sa version « néo » se veut plus protestataire à l’encontre des institutions internationales existantes...
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03283882
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, July 12, 2021 - 11:39:29 AM
Last modification on : Wednesday, January 19, 2022 - 3:38:07 AM

Identifiers

Collections

Citation

Bertrand Badie. Néonationalisme et désordre international. Piero Ignazi; Dominique Reynié. La vie politique. Pour Pascal Perrineau, Presses de Sciences Po, pp.401 - 412, 2021, 9782724627206. ⟨hal-03283882⟩

Share

Metrics

Record views

23