Rejected from naturalisation : analysing the boundaries of the "national community" in France and the United Kingdom - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Rejected from naturalisation : analysing the boundaries of the "national community" in France and the United Kingdom

Exclu.e.s de la naturalisation : analyse des frontières de la “communauté nationale” en France et au Royaume-Uni

(1)
1

Abstract

From the 1990s onwards, the introduction or the reconfiguration of different policy instruments in the immigration policies of European states have sparked a theoretical controversy regarding the type of solidarity (juridico-political, moral, ethnocultural, etc.) that these states assume to exist between members of the ‘national community’. Through the implementation of citizenship tests, citizenship ceremonies, etc., the hypothesis of an affirmation of ‘thicker’ conceptions of citizenship – less open to the expression of a plurality of collective and individual identities within the ‘national community’ – has taken centre stage. This dissertation addresses this controversy by concentrating on the justifications of exclusion from naturalisation in France and the UK, namely incidences when naturalisation is either refused or revoked. To analyse the ‘thicker’ or ‘thinner’ character assigned to citizenship in the two countries and to assess its potential transformation over the last thirty years, the thesis draws on liberal, republican, communitarian and libertarian political theories and takes the institutional legacies of naturalisation and denaturalisation policies into account. It also examines the public discourses regarding integration into the ‘national community’ and the practices of officials who negotiate this integration. In so doing, it challenges the supposed historical divergence of citizenship conceptions in France and the UK, as well as the idea of a recent convergence between the two towards ‘thicker’ definitions of national membership.
L’introduction ou la reconfiguration de différents instruments dans les politiques d’immigration des États européens, depuis la fin des années 1990, suscite une controverse théorique vis-à-vis des formes de solidarité (politico-juridique, morale, ethnoculturelle…) que ces États présupposent entre membres de la « communauté nationale ». À travers la mise en place de tests de citoyenneté, de cérémonies de naturalisation, etc., l’hypothèse d’une affirmation de conceptions plus « épaisses » du lien de citoyenneté – c’est-à-dire moins ouvertes à l’expression d’une pluralité d’identités individuelles et/ou collectives au sein de la « communauté nationale » – se trouve au centre de la discussion. Cette thèse s’inscrit dans cette controverse en se focalisant sur les justifications de l’exclusion de la naturalisation en France et au Royaume-Uni, telles qu’elles se révèlent dans la mise en œuvre des conditions juridiques permettant de la refuser ou de la retirer. Pour déterminer le degré d’épaisseur du lien de citoyenneté dans chacun des deux pays ainsi que son évolution dans la période récente, l’analyse mobilise différentes théories (libérale, républicaine, communataurienne et libertarienne) et prête attention aux héritages institutionnels des politiques considérées. S’intéressant à la fois aux discours publics concernant l’intégration dans la « communauté nationale » et aux pratiques administratives où celle-ci se négocie quotidiennement, elle nuance fortement l’idée d’une divergence historique entre la France et le Royaume-Uni du point de vue de l’épaisseur conférée au lien de citoyenneté, et complexifie celle de leur convergence récente dans des conceptions plus épaisses.
Not file

Dates and versions

tel-03657082 , version 1 (02-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03657082 , version 1

Cite

Emilien Fargues. Exclu.e.s de la naturalisation : analyse des frontières de la “communauté nationale” en France et au Royaume-Uni. Science politique. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2019. Français. ⟨NNT : 2019IEPP0041⟩. ⟨tel-03657082⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More