The origins of academic inequalities : a contribution to the study of the academic trajectories of children of immigrants in France and England - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2014

The origins of academic inequalities : a contribution to the study of the academic trajectories of children of immigrants in France and England

Les origines des inégalités scolaires : contribution à l’étude des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés en France et en Angleterre

(1)
1

Abstract

Breaking with the simplistic link between children of immigrants and academic underachievement, I aim at describing and explaining the diverse academic trajectories of children of immigrants in France and England. As my main analytical framework, I conceive of migration as a discontinuity in the socialization of immigrants and emphasize the resources passed on to children within their families, communities and schools. My empirical sources consist of several large-scale quantitative surveys and nearly a hundred biographical interviews in both countries. I describe the shape of academic hierarchies in France and England, and examine the position of different groups of children of immigrants and natives within them. This empirical analysis shows the great magnitude of academic heterogeneity within the “second generation”. Statistical and qualitative analyses of the pre-migration experiences and social characteristics of immigrant parents, as well as the study of various socialization processes in the destination society, can help explain this academic heterogeneity. Overall, this research lends support to sociological analyses based on immigrants’ social position and related resources to explain the academic trajectories of their children, on the condition that these positions and resources be redefined to take into account the double status of parents as emigrants from their country of origin and immigrants in the society in which their children attend school.
Rompant avec l’association réductrice entre les enfants d’immigrés et l’échec scolaire, l’objectif de cette recherche est de décrire et d’expliquer la diversité des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés en France et en Angleterre. C’est en concevant la migration comme une discontinuité dans la socialisation des immigrés et en insistant sur les ressources transmises aux enfants dans la famille, l’entourage et à l’école que j’interroge mon matériau empirique constitué de plusieurs enquêtes statistiques de grande ampleur et de près d’une centaine d’entretiens biographiques dans les deux pays. Je décris la morphologie des hiérarchies scolaires en France et en Angleterre et examine la position des différents groupes d’enfants d’immigrés et de natifs en leur sein. Les analyses empiriques montrent l’intérêt d’étudier la diversité des groupes d’enfants d’immigrés, tant l’hétérogénéité scolaire de la « deuxième génération » est forte. L’étude statistique et qualitative des expériences et propriétés sociales pré-migratoire des parents, ainsi que de divers processus de socialisation dans la société d’immigration, permet de rendre compte de cette hétérogénéité scolaire. Au total, cette thèse confirme la légitimité d’analyses sociologiques reposant sur la position sociale et les ressources qui y sont liées pour expliquer les trajectoires scolaires des enfants d’immigrés, à la condition expresse que position et ressources soient redéfinies pour prendre en compte la double condition des parents : émigrés du pays d’origine et immigrés dans la société dans laquelle leurs enfants sont scolarisés.
Not file

Dates and versions

tel-03636715 , version 1 (11-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03636715 , version 1

Cite

Mathieu Ichou. Les origines des inégalités scolaires : contribution à l’étude des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés en France et en Angleterre. Sociologie. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2014. Français. ⟨NNT : 2014IEPP0045⟩. ⟨tel-03636715⟩
24 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More