Towards a plural ethics - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Towards a plural ethics

Vers une éthique plurielle

(1)
1

Abstract

This thesis aims to study the ways in which ethical norms are elaboratedin liberal democracy. I argue that one rejuvenating channel for norm-buildingconsists of re-evaluating the expression of both private experiences andtheological knowledge in the public sphere.In renewing conventional approaches to religion, my ambition is toreflect on another grammar that could contribute to defining the commongood: theology. Theology can be tentatively defined as a rationality of beliefsand religious experiences, based on an ethics of responsibility, and expressedthrough various discursive registers. Apprehending religion this way allows toreconceptualise theology, which is no longer confined to a set of beliefs andconvictions which liberal thought tolerates, but can be conceived as a heuristictool in the work of “ethical creation”. Rather than a sum of convictions,theological reasoning provides conceptual and methodological keys to makesense of the individuals’ experiences. This move has important politicalimplications: given the salience of spiritual experiences in shaping individualethics, it seems crucial to render these experiences intelligible so that they canparticipate in the shaping of democratic ethics. Rather than claiming the publicrecognition of religions in the name of tolerance, this thesis thus aims touncover the liberal requirements of political theory (as formulated by JohnRawls) and make the case for a broadening of practical reason to a type ofrationality previously assigned to the private sphere. The thesis analyticallyidentifies four types of theological contribution to liberal democracy andsuggests three conditions of possibility for such contributions to be desirableand fruitful within public reason.
Cette thèse a pour objectif d’étudier les modalités de l’élaboration desnormes éthiques en démocratie libérale. Elle fait apparaître qu’un levier derenouvellement dans ces modalités pourrait être à trouver dansl’enrichissement de la raison publique par l’apport d’expériences et derationalités que la partition libérale avait assignées au privé. La démonstrationmontre ainsi que l’enrichissement de la raison publique n’est pas seulement duressort de la pluralité des opinions qui y sont représentées et qui y défendentleurs visions et intérêts propres, mais relève aussi de la pluralité desgrammaires et des rationalités qui contribuent à la confection du commun endémocratie.Ce faisant, cette thèse interroge la contribution spécifique de la religionà la raison publique en considérant un type de rationalité particulier, celui de lathéologie. Parce que la théologie n’est pas la somme des convictionscroyantes, sa tâche est de prendre en charge l’expérience des individus entant qu’elle fournit des clefs conceptuelles et méthodologiques pour serapprocher de ces expériences. Approcher ainsi la religion par la rationalitéthéologique permet de considérer la théologie non plus comme « un produitculturel » qui, en libéralisme, tolère les convictions croyantes, mais commeune grammaire qui peut accompagner le travail de « création éthique ». Encela, la rationalité théologique est une démarche critique qui permet laformulation d’expériences enrichissant le débat démocratique. La thèsedétermine analytiquement quatre types de contribution du théologique à ladémocratie libérale et pose trois conditions de possibilité pour que cescontributions soient souhaitables et fructueuses au sein de la raison publique.
Not file

Dates and versions

tel-03595490 , version 1 (03-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03595490 , version 1

Lien texte intégral

Cite

Anne Guillard. Vers une éthique plurielle : le théologique à l'appui du libéralisme. Science politique. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2021. Français. ⟨NNT : 2021IEPP0032⟩. ⟨tel-03595490⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More