L'exemplarité moderne doit-elle être dite de type aristocratique ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Jus politicum. Revue de droit politique Year : 2022

L'exemplarité moderne doit-elle être dite de type aristocratique ?

(1)
1

Abstract

En français, l’adjectif « exemplaire » peut qualifier une personne ou une conduite de valeur exceptionnelle ; comme substantif, « l’exemplaire » est l’élément d’une série parmi d’autres. C’est que nous considérons le quantitatif dans le monde matériel, le qualitatif dans le monde moral. Tocqueville avait élaboré une comparaison entre l’exemplarité aristocratique (l’honneur, etc.) et la démocratie de « l’intérêt bien entendu ». De nos jours, la démocratie exige l’exemplarité chez les dirigeants. Est-ce là un trait aristocratique et élitiste dans la démocratie ? Ou un vrai principe et une valeur normative du modèle républicain français classique ?
Fichier principal
Vignette du fichier
jp28-t02-jaume.pdf (5.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03917747 , version 1 (02-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03917747 , version 1

Cite

Lucien Jaume. L'exemplarité moderne doit-elle être dite de type aristocratique ?. Jus politicum. Revue de droit politique, 2022, L'Exemplarité des gouvernants, 22, pp.9-17. ⟨hal-03917747⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More