Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

1. Le pair et l'impair : nation et démocratie

Résumé : Une étude philosophique a toujours devant elle un horizon universel. La démocratie, qui n’est certes pas universelle dans l’histoire – c’est même une goutte d’eau dans l’océan de l’histoire –, peut être élaborée comme concept à portée universelle. Soit que le monde puisse devenir plus démocratique, soit que la démocratie puisse servir de meilleur critère pour classer les formes politiques. Un tel horizon universel est beaucoup moins plausible en ce qui concerne la nation. Selon le sens qu’on accorde au mot, sans doute pourra-t-on dire que c’est un fait presque universel que des nations existent, au moins dans la politique moderne, mais il s’agit alors de groupe culturel au sens large. Pris dans un sens plus restreint (quoique très vague) – admettons le sens où nation vient s’adjoindre à État – la nation oppose par son contenu particulier une résistance à la réalisation d’un universel uniformément égal pour tous les hommes. L’opposition entre nation et démocratie est donc inévitable. La tradition philosophique incline au cosmopolitisme et à un cosmopolitisme d’ordinaire indifférent ou hostile aux nations. Pourtant, il est possible de concilier l’universel cosmopolite et les cultures particulières et même de considérer que c’est, non pas un obstacle, mais une nécessité. On justifie parfois cette double réalité en disant que l’universel n’existe que s’il est incarné dans une singularité, qu’il suppose l’existence d’individus, individus-personnes ou individus-groupes. Cependant cette complémentarité évoquée par l’histoire récente n’est pas forcée. Reste alors à savoir par quoi on la remplace. Est-il souhaitable de la remplacer ? Est-ce possible ? Essayons, pour commencer, de comprendre ce qui est advenu. Quels sont les concepts, idées, notions qui gisent au fond de ce qui a constitué la philosophie et l’idéologie de la nation, à la source ou dans le sillage de l’État-nation ? (Premiers paragraphes)
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03774686
Contributor : Noémie Musnik Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, September 11, 2022 - 9:40:12 PM
Last modification on : Monday, September 12, 2022 - 3:45:46 AM

Identifiers

Collections

Citation

Gil Delannoi. 1. Le pair et l'impair : nation et démocratie. La constellation des appartenances. Nationalisme, libéralisme et pluralisme, Presses de Sciences Po, pp.33-61, 2004, 9782724609325. ⟨10.3917/scpo.dieck.2004.01.0033⟩. ⟨hal-03774686⟩

Share

Metrics

Record views

0