Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les étudiants communistes, des origines à la veille de Mai 1968

Résumé : La structuration spécifique d’étudiants communistes français après la création de la IIIe Internationale et de l’ICJ est éphémère: ils sont intégrés dans la Fédération des jeunesses communistes. Néanmoins, la création de l’UFE en 1926 offre un cadre aux étudiants et lycéens communistes. Avec le Front populaire, à nouveau, un processus aboutit à la création en 1938 de l’UECF, qui passe dans la clandestinité dès septembre 1939. Présents dans l’UNEF, puis particulièrement actifs dans la Résistance, ce n’est pas sans réticences que les jeunes communistes participent à l’UJRF. La crise de 1956 va être à l’origine de la recréation au sein du MJCF d’une nouvelle UEC, qui va connaître ensuite contestations, crises à l’origine de la création notamment de la JCR et de l’UJCML. Néanmoins, l’UEC s’est reconstruite et a retrouvé une audience dans les facultés à la veille de Mai 68 dont, aussi paradoxal que cela puisse sembler être, elle sortira renforcée.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03746515
Contributor : Nicolas Coquet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, August 5, 2022 - 2:03:48 PM
Last modification on : Saturday, August 6, 2022 - 3:13:06 AM

Identifiers

Collections

Citation

Jacques Varin. Les étudiants communistes, des origines à la veille de Mai 1968. Matériaux pour l'histoire de notre temps, La contemporaine, 2004, Jeunesses et engagements, d’un mai à l’autre (France, 1936-1968), 74, pp.37-49. ⟨10.3406/mat.2004.979⟩. ⟨hal-03746515⟩

Share

Metrics

Record views

0