Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La classification prussienne des archives et la formation d’une idée organiciste de la mémoire historique

Abstract : La Prusse est connue comme le paradigme d’un État basé sur un ordre bureaucratique. Ce papier a pour objet l’historiographie prussienne dans sa relation aux archives en tant que vecteurs de transmission (media), soit l’idée de l’État comme administration que les archives véhiculent à travers la forme de leurs dossiers. Depuis la décision du Conseil des Alliés, en 1947, de mettre fin à l’existence du Land de Prusse, la mémoire de Prusse réside dans le « Geheimes Staatsarchiv (Preußischer Kulturbesitz) » de Berlin. Mais la Prusse comme État continue d’exister dans le principe même d’organisation de ses archives.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03727284
Contributor : Nicolas Coquet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, July 19, 2022 - 10:50:33 AM
Last modification on : Friday, July 22, 2022 - 1:25:12 PM

Identifiers

Collections

Citation

Wolfgang Ernst. La classification prussienne des archives et la formation d’une idée organiciste de la mémoire historique. Matériaux pour l'histoire de notre temps, La contemporaine, 2006, L’historien face à l’ordre informatique : classification et histoire, 82 (2), pp.37-41. ⟨10.3917/mate.082.0037⟩. ⟨hal-03727284⟩

Share

Metrics

Record views

0