Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Faut-il évaluer les programmes des candidats à l’élection présidentielle ? : Introduction. Le rôle des économistes (et de l’OFCE) dans le débat politique

Résumé : Les élections présidentielles sont toujours un moment d’accélération du débat économique en France. C’est le moment des diagnostics, des bilans et de tous les projets. Des institutions comme l’OFCE se posent de manière régulière la question de l’évaluation de la politique économique mais aussi celle des programmes économiques des candidats. À la différence de l’élection de 2017, l’OFCE a choisi en 2022 de ne pas évaluer les programmes mais d'apporter des éclairages sur des questions importantes pour le débat de politique économique comme la question environnementale, les inégalités ou encore les enjeux européens, l’état du tissu productif, entre autres. Pour comprendre cette décision de fournir des contributions thématiques spécifiques au débat plutôt que d’évaluer des programmes, il faut mettre en perspective la question de l’évaluation des programmes. Avant de parler de la situation française, décentrons le débat pour regarder ce qui se fait dans les autres pays. Le pays dans lequel l’évaluation économique des programmes des candidats est la plus développée est les Pays-Bas. Le CPB (Centraal Plan Bureau), qui est un organisme indépendant pour l’analyse économique, évalue le programme des candidats depuis 1986 de manière systématique. Dans ce pays, le CPB joue un rôle singulier. Le CPB a été créé en 1945 et son premier directeur était Jan Tinbergen. Ce dernier est l’un des principaux fondateurs des modèles macroéconomiques de prévision et d’évaluation. Cet économiste avait une vision très claire de la répartition des rôles entre économie et politique : aux hommes et femmes politiques d’affirmer les préférences sociales et aux économistes de contribuer aux moyens les plus efficaces de les atteindre. Cette expérience d’évaluation systématique a permis aux économistes néerlandais d’affiner leur vision des avantages et inconvénients de l’évaluation des programmes économiques des candidats et d’avoir une approche nuancée de leur contribution. [Premiers paragraphes]
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03697377
Contributor : Claudine Houdin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 16, 2022 - 5:17:57 PM
Last modification on : Saturday, June 25, 2022 - 3:52:45 AM

File

1-202201OFCE.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03697377, version 1

Collections

Citation

Xavier Ragot. Faut-il évaluer les programmes des candidats à l’élection présidentielle ? : Introduction. Le rôle des économistes (et de l’OFCE) dans le débat politique. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2022, D’un quinquennat à l’autre : une contribution au débat, Hors-série, pp.5-10. ⟨hal-03697377⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

1