Honduras : fin de la parenthèse conservatrice - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2022

Honduras : fin de la parenthèse conservatrice

(1)
1
Kévin Parthenay
  • Function : Author
  • PersonId : 1113965

Abstract

L’élection générale hondurienne du 28 novembre 2021 avait pour objectif de renouveler les mandats du président de la République, des 128 députés du Congrès national, des 20 députés du Parlement centraméricain et des 298 maires (et 2 092 conseillers municipaux). Cette élection s’est inscrite dans une dynamique de dégradation démocratique constante depuis le coup d’Etat contre Manuel Zelaya survenu en 2009. L’ex-première dame et épouse de Zelaya, Xiomora Castro, a remporté cette élection à la tête du parti Liberté et refondation (LIBRE), avec 51,12 % des voix, notamment devant le candidat du Parti national du Honduras (PNH) Nasry Asfura, maire de la capitale Tegucigalpa (36,93 %). Cette victoire symbolise la fermeture d’une parenthèse dans l’histoire contemporaine du pays mais soulève dans le même temps de nombreuses attentes vis-à-vis de la démocratie hondurienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_Parthenay_Honduras_fin_de_la_parenthese_conservatrice_Les_etudes_du_CERI_259-260.pdf (352.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03676814 , version 1 (10-11-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03676814 , version 1

Cite

Kévin Parthenay. Honduras : fin de la parenthèse conservatrice. Les études du CERI, 2022, Amérique latine. L’Année politique 2021, 259-260, pp.94-99. ⟨hal-03676814⟩
2 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More