Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Union européenne et religion (2/2)

Résumé : Jamais au cours de l’histoire de l’Union européenne les questions stratégiques et sécuritaires n’ont été si déterminantes. Alors que l’union sur le continent a été initiée afin de préserver la paix, la guerre y a refait surface. Alors que depuis la Seconde guerre mondiale, l’Allemagne refusait de vendre des armes à un pays en guerre, elle valide désormais les livraisons de munitions et de chars à l’Ukraine et renforce son budget militaire de 1,3 % à 2 % du produit intérieur brut (PIB). Alors que la Suède et la Finlande se caractérisaient par leur neutralité, pour des motifs distincts, elles souhaitent désormais à adhérer à l’OTAN – Helsinki et Stockholm ont officiellement déposé leur candidature. Le rôle de l’Union en matière de défense et de sécurité sur le territoire européen a été renforcé par l’adoption, en mars 2022, d’une boussole stratégique fixant les orientations et les actions à entreprendre conjointement par les Etats membres en matière de défense. Or dans ce nouvel ordre mondial, le facteur religieux est omniprésent. Il est cause ou justification de conflits interétatiques, comme l’illustre la guerre russo-ukrainienne ; il est acteur géopolitique, comme dans le cas des velléités de médiations du Pape auprès de Vladimir Poutine ; il opère au cœur des conflits, avec l’aide apportée par les ONG confessionnelles aux populations civiles ; il est source de déstabilisation régionale, nationale ou locale, à la suite des migrations, notamment. En outre, et cette donnée a été longuement et demeure encore sous-estimée par les décideurs européens, il peut constituer une composante déterminante du soft power des États membres comme de l’Union. Les articles qui composent ce nouveau bulletin éclairent ces diverses dimensions du facteur religieux. Un premier opus avait été consacré à l’Union européenne et aux religions au début de la présidence française à la tête du conseil européen ; l’Observatoire a choisi de développer un second numéro sur cette même thématique, le mandat français s’achevant désormais. Le premier article de ce nouveau bulletin, rédigé par Jeffrey Haynes, propose de revenir sur l’intérêt porté par l’UE sur l’impact du religieux dans les conflits à l’échelle internationale. Il insiste également sur l’intégration progressive de ce facteur au soft power qu’elle tente de diffuser. Lisa Harms et Ines Michalowski s’intéressent dans un deuxième développement aux relations entre États et religion à l’échelle européenne, analysant plus spécifiquement les luttes qui s’opèrent en termes de ressources financières et organisationnelles et les négociations relatives aux droits accordés par les États aux divers courants confessionnels. Elles s’appuient sur les exemples particulièrement éclairants des aumôneries militaires et des contentieux portés devant la Cour européenne des droits de l’homme et la Cour de justice de l’Union européenne pour illustrer leur propos. Le troisième article de ce dossier est co-rédigé par deux auteurs ukrainiens, Tetiana Kalenychenko et Denis Brylov, et porte sur le rôle des acteurs religieux dans le conflit qui oppose Kiev à Moscou, notamment en termes d’aide humanitaire apportée à la population. L’Éclairage(S) de ce nouveau bulletin est consacré à une question annexe du conflit ukrainien, le recrutement de « légions musulmanes » par l’armée russe. Rédigé par Denis Brylov, il montre les tensions que soulève l’arrivée de mercenaires syriens au sein de celle-ci et, plus globalement, les enjeux sous-jacents à l’intégration de soldats musulmans dans une armée majoritairement orthodoxe. Enfin, la Ressource(S) propose un décryptage de la Boussole stratégique adoptée par les États membres de l’Union européenne. Édouard Simon montre que le religieux y est essentiellement abordé via le prisme de la radicalisation violente. Il souligne en outre qu’il reste encore trop un impensé de la politique européenne de défense.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03676272
Contributor : Dorian Ryser Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, May 23, 2022 - 5:24:13 PM
Last modification on : Wednesday, May 25, 2022 - 3:29:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03676272, version 1

Collections

Citation

Alain Dieckhoff, Philippe Portier. Union européenne et religion (2/2). Centre de recherches internationales (CERI). Bulletin de l'Observatoire international du religieux, 37, 2022. ⟨hal-03676272⟩

Share

Metrics

Record views

0