Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Les centres de recherche américains et européens au Maghreb, au Moyen-Orient et en Asie Centrale

Résumé : En 2014, le Groupement d’intérêt scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans (GIS MOMM) publiait son Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans, qui avait pour principal but de mettre en lumière points forts et faiblesses de la recherche française dans ce domaine, ainsi que d’en dessiner des perspectives. Il pointait notamment le risque d’un décrochage international de la recherche française qui avait longtemps excellé dans les études « orientales » ou « aréales ». La présence de chercheurs et universitaires avec une connaissance aiguë de contextes étrangers, forgée lors de contacts approfondis avec le terrain et avec les milieux savants issus de ces sociétés, a nourri durant des décennies cette spécificité française. Institutionnellement, cela a été porté par des formations universitaires de qualité sur les différentes régions du monde, mais aussi par l’appui des instituts français à l’étranger – un réseau ancien et dense, significativement étoffé à la fin du XXe siècle, que beaucoup de collègues et partenaires étrangers ont longtemps envié. Durant des décennies, ce dispositif des Instituts français de recherche à l’étranger (UMIFRE), aujourd’hui placé sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du CNRS, en complémentarité avec les Écoles françaises à l’étranger (EFE) et les antennes de l’Institut de Recherche sur le Développement (IRD), a notamment permis la formation des jeunes chercheurs au travail de terrain et à la connaissance approfondie d’une région, ainsi que le développement de réseaux de chercheurs locaux associés, plus ou moins étendus selon les lieux d’implantation. La zone Maghreb-Moyen-Orient-Asie Centrale est celle qui montre la plus grande densité de ces instituts, pour des raisons historiques. L’avenir de ces instituts constitue ainsi un enjeu majeur pour les chercheurs spécialistes de cette aire. Ce réseau est-il toutefois adapté aux enjeux scientifiques et académiques de ce début de XXIe siècle ? Plusieurs raisons poussent aujourd’hui la communauté de recherche française à poser cette question dans le cadre des travaux du GIS MOMM qui la fédère. Deux défis majeurs, en particulier, nous paraissent devoir être relevés.
Document type :
Books
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03633862
Contributor : Dorian Ryser Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, May 19, 2022 - 4:13:31 PM
Last modification on : Saturday, May 21, 2022 - 3:23:54 AM

File

2022_massicard_CNRS_CENTRES_DE...
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03633862, version 1

Collections

Citation

Elise Massicard, Marielle Morin, Eric Vallet. Les centres de recherche américains et européens au Maghreb, au Moyen-Orient et en Asie Centrale. GIS Moyen-Orient et mondes musulmans. 2022, Cahier du GIS, 9782493818003. ⟨hal-03633862⟩

Share

Metrics

Record views

146

Files downloads

5