Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Femmes, religion et armée

Résumé : L’édition de ce nouveau bulletin de l’Observatoire international du religieux s’inscrit dans un contexte international particulièrement chargé. Le 24 février dernier commençait l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ce sont depuis des millions d’Ukrainiens qui ont quitté leur pays pour se réfugier vers l’ouest de l’Europe. La France, qui occupe la présidence de l’Union européenne, joue un rôle majeur dans ce conflit, tant dans la médiation qu’elle opère, qu’au regard des sanctions qu’elle impose avec ses partenaires à la Russie. Ce conflit rappelle ce que nous avions déjà évoqué dans notre précédent éditorial : la nécessité, pour l’Union européenne, de renforcer son autonomie stratégique, particulièrement en termes de politique énergétique. Aussi violent qu’il puisse l’être, le conflit ukrainien n’est pas le seul à mobiliser les forces russes. Début janvier, c’était au Kazakhstan que Vladimir Poutine envoyait des troupes de « maintien de la paix » afin de mettre un terme aux émeutes qui agitaient le pays. Ce nouveau bulletin est également diffusé alors qu’est célébrée la journée internationale des droits des femmes. L’on pourrait croire que ces événements n’ont guère de points communs, tant la guerre et le « monde » militaire dans son ensemble sont associés à un univers exclusivement masculin. L’objectif du dossier de ce mois-ci est de montrer qu’il n’en est rien. Femmes, religion et armée sont trois entités bien plus liées qu’il n’y paraît. Le conflit ukrainien en est un exemple : 23% de femmes composent l’armée ukrainienne ; l’hagiographie féminine est mobilisée afin de motiver les troupes, qu’il s’agisse de Sainte Olga, protectrice de Kiev ; ou encore de « Sainte Javelin », certes non représentative de la résistance ukrainienne mais malgré tout utilisée par certains combattants. Ces actualités sont au cœur des thèmes développés dans cet opus, largement rédigé par des femmes. Les trois articles qui composent le dossier de celui-ci portent sur les forces de défense israéliennes, les combattantes kurdes et les femmes dans le jihad. Elisheva Rosman-Stollman expose tout d’abord les deux catégories d’arguments mobilisés pour dénigrer l’engagement de femmes au sein de l’armée israélienne, la première étant d’ordre fonctionnel, la seconde relevant du religieux. Faye Curtis nous propose dans un deuxième développement d’interroger les enjeux sous-jacents de la mobilisation de combattantes kurdes, entre idéologie libérale féministe, religion/sécularisme et lutte pour l’instauration et la reconnaissance du Kurdistan. Géraldine Cusett nous invite enfin à repenser notre approche de la radicalité et du jihadisme, qui ne peuvent être uniquement associés à la violence. Au contraire, une femme jihadiste se doit d’endosser les rôles qui lui sont traditionnellement dévolus – épouse et mère. Si certaines femmes ont pu recourir à la violence, elles n’ont bénéficié ni du soutien, ni de la reconnaissance des mouvements jihadistes. L’Éclairage de ce numéro ne pouvait qu’être consacré à la crise ukrainienne. Kathy Rousselet nous rappelle que la guerre qui oppose Russie et Ukraine est aussi un conflit d’ordre religieux. Celui-ci est latent depuis les années 1990 et se concrétise en 2018 par la création de l’Église orthodoxe d’Ukraine. La chercheure met également en lumière les tensions qui traversent en interne les Églises de ces deux États, conséquences d’allégeances divergentes. Enfin, la Ressource se concentre sur un second conflit qui a marqué ce début d’année 2022 : le Kazakhstan, avec une analyse des réactions des représentants religieux aux émeutes qui touchèrent le pays. Stéphane Dudoignon nous propose une étude des discours et des actions philanthropiques de ces leaders orthodoxe et sunnite, révélant une loyauté sans faille envers les autorités du Kazakhstan comme de la Russie. Cet article constitue ainsi tant une Ressource qu’un Éclairage ; il permet d’élargir notre compréhension du conflit ukrainien en l’inscrivant dans une perspective régionale élargie.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03625077
Contributor : Dorian Ryser Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 30, 2022 - 4:21:13 PM
Last modification on : Friday, April 1, 2022 - 3:27:28 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03625077, version 1

Collections

Citation

Alain Dieckhoff, Philippe Portier. Femmes, religion et armée. Centre de recherches internationales (CERI). Bulletin de l'Observatoire international du religieux, 36, 2022. ⟨hal-03625077⟩

Share

Metrics

Record views

10