Une révolution silencieuse. L’euthanasie : une controverse publique sur une question privée - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2014

Une révolution silencieuse. L’euthanasie : une controverse publique sur une question privée

Abstract

La question de l’euthanasie est un paradoxe politique. On observe un contraste entre une opinion nationale qui évolue vers une plus grande tolérance vis-à-vis de la médicalisation de la mort et une intensification institutionnelle et médiatique des controverses sur l’encadrement de la fin de vie. Pour rendre compte du paradoxe, cette note développe l’hypothèse que la permissivité morale relevée par les sondages d’opinion n’implique aucunement une diminution des attentes de régulation politique autour des pratiques de fin de vie. Si la tendance à l’individualisation du contrôle sur le corps est un fait indéniable de ces quatre dernières décennies, la certification politique de ces pratiques privées constitue également une forte exigence collective. Comme en témoignent les controverses actuelles sur la prise en charge de patients cérébro-lésés, cette demande de certification politique s’inscrit dans un pluralisme de cultures religieuses et juridico-morales, mais aussi techniques et scientifiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
notetournay1.pdf (372.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03609944 , version 1 (16-03-2022)

Identifiers

Cite

Virginie Tournay, Karine Bréhaux. Une révolution silencieuse. L’euthanasie : une controverse publique sur une question privée. [Rapport de recherche] CEVIPOF. 2014, pp.6. ⟨hal-03609944⟩
27 View
18 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More