Skip to Main content Skip to Navigation
Books

La diplomatie turque au Moyen-Orient : Héritages et ambitions du gouvernement de l'AKP (2002-2010)

Résumé : La Turquie ne cesse de faire parler d’elle ! Elle agace, elle fascine, elle fait parfois peur. Surtout, elle retrouve une place qui lui est historiquement dévolue au Moyen-Orient : celle d’acteur incontournable. Nombreuses sont les voix imputant cette « nouvelle » diplomatie aux racines religieuses de l’AKP, le parti au pouvoir à Ankara depuis novembre 2002. Si le mouvement fondé et présidé par Recep Tayyip Erdogan catalyse autour de lui les évolutions de la vie politique et de la société turques, la diplomatie de la Turquie n’en reste pas moins empreinte d’un pragmatisme et d’un réalisme saisissants, héritière des traditions ottomanes et kémalistes. Le retour des Turcs au Moyen-Orient est avant tout le produit d’une histoire longue et complexe, mais aussi d’intérêts économiques et géostratégiques forts, auxquels viennent se greffer des considérations de sécurité régionale, d’influence culturelle et de projet européen. Ne constituant pas, à ce jour, une alternative crédible et durable à l’Alliance atlantique et à l’Union européenne, la politique moyen-orientale de la Turquie symbolise toutefois l’émergence d’une puissance régionale assumée. Cet ouvrage cherche à fournir des clés de compréhension à propos d’un pays dont la politique extérieure nourrit les passions.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03599629
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, March 7, 2022 - 12:28:13 PM
Last modification on : Tuesday, March 8, 2022 - 3:28:57 AM

Identifiers

Collections

Citation

Charles Sitzenstuhl. La diplomatie turque au Moyen-Orient : Héritages et ambitions du gouvernement de l'AKP (2002-2010). Éditions L'Harmattan, pp.230, 2011. ⟨hal-03599629⟩

Share

Metrics

Record views

11