Hobbes et le sujet de droit. - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2010

Hobbes et le sujet de droit.

(1)
1
Julie Saada

Abstract

[La réflexion sur le droit peut-elle saisir son objet comme s’il se déployait dans une sphère autonome, ou bien doit-elle rapporter la logique juridique aux usages politiques qui en sont faits ? Partant de cette question, Hobbes et le sujet de droit met en lumière la rationalité juridique développée par Hobbes – rarement étudiée comme telle. Le philosophe rompt en effet avec les doctrines classiques de la loi pour penser l’autonomie du droit et le type de normativité qu’il instaure. Faisant de la volonté de l’individu la racine de l’ordre juridique institué, Hobbes construit une théorie inédite de l’obligation et une pensée du contractualisme centrée sur l’affirmation du sujet de droit, cette autre figure de la subjectivité. Mais cette pensée d’un sujet fondateur de l’ordre politique n’engendre-t-elle pas de nouvelles formes d’assujettissement ? Inscrit dans un système représentatif, jouissant d’une liberté négative plutôt que d’une absence de dépendance, le sujet de droit n’en vient-il pas à consentir à sa propre servitude ? Telles sont les interrogations qui traversent cet ouvrage et orientent une lecture politique de ce moment décisif de la rationalité juridique moderne.Résumé éditeur]
Not file

Dates and versions

hal-03588957 , version 1 (25-02-2022)

Identifiers

Cite

Julie Saada. Hobbes et le sujet de droit. : Contractualisme et consentement. CNRS Éditions, 2010. ⟨hal-03588957⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More