Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Conference papers

Les classes moyennes en mobilité descendante

Résumé : Les classes moyennes constituent une cible socialement hétérogène mais oh combien choyée par les politiques. En raison de leur nombre! : elles sont bien aujourd’hui le « groupe central » de l’électorat français et hors de leur soutien (au moins partiel), il est bien difficile de gagner une élection ou de défendre une politique. En raison de la volatilité des leurs attentes et de leurs comportements, elles posent dans la perspective de chaque nouvelle échéance électorale la question de leur fidélisation pour les uns et de leur conquête pour les autres. Dans cette perspective la crise et ses effets sociaux constituent aujourd’hui un facteur supplémentaire de risque de désenchantement de ces classes moyennes au moins en ce qui concerne leurs fractions les plus vulnérables, celles en mobilité sociale descendante. Un débat existe aujourd’hui sur l’ampleur du phénomène et l’importance du segment qui vit – ou ressent – ce déclassement social. Il en sera d’abord rendu compte. A l’aide de grilles d’analyse empruntées à la sociologie et à la science politique, on cherchera à évaluer l’ampleur et les polarisations du malaise politique du à la crise qui affecte aujourd’hui les fractions les plus vulnérables des couches moyennes.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03585246
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, February 23, 2022 - 9:19:42 AM
Last modification on : Thursday, February 24, 2022 - 3:35:55 AM

Identifiers

Collections

Citation

Elisabeth Dupoirier. Les classes moyennes en mobilité descendante. Journées d’étude Penser les dimensions politiques des effets de la crise, Sep 2009, Paris, CEVIPOF, France. ⟨hal-03585246⟩

Share

Metrics

Record views

2