Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Un consentement négocié : l’administration et les plaintes des contribuables en Seine-et-Oise (1860-1914)

Résumé : Pourquoi les individus consentent-ils à payer l’impôt ? Érigé en principe fondateur de la modernité politique par la Révolution française, le consentement à l’impôt est appréhendé dans cet article à partir d’une analyse microsociale des plaintes et des réclamations formulées par les contribuables de l’ancien département de Seine-et-Oise, des années 1860 à la première guerre mondiale. Dans la lignée de travaux de science politique critiques à l’égard du réductionnisme des théories du choix rationnel, cette étude de cas insiste sur le rôle de la confiance et montre que le consentement est constamment négocié, au travers d’épreuves qui permettent d’expliciter à quelles conditions les contribuables sont prêts à se soumettre à l’obligation fiscale.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03582181
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 21, 2022 - 9:48:36 AM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:50:41 AM
Long-term archiving on: : Sunday, May 22, 2022 - 6:20:58 PM

File

traces-373-14-un-consentement-...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Nicolas Delalande. Un consentement négocié : l’administration et les plaintes des contribuables en Seine-et-Oise (1860-1914). Tracés : Revue de Sciences Humaines, ENS Éditions, 2008, pp.43 - 54. ⟨hal-03582181⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

8