Protection de l’environnement et dérèglements climatiques : des vulnérabilités mal assumées - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2018

Protection de l’environnement et dérèglements climatiques : des vulnérabilités mal assumées

(1)
1

Abstract

Les réseaux européens de surveillance de la radioactivité ont détecté entre le 27 septembre et le 13 octobre 2017 la présence de faibles doses d’une substance nucléaire, le ruthénium 106, dans quatorze pays de l’Union européenne. Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), l’origine de cette émission a été localisée sur un vaste territoire situé entre le sud de l’Oural en Russie et le nord du Kazakhstan1. L’institut français a également indiqué qu’en matière de risque pour les populations, des mesures de confinement ou d’évacuation et de contrôle des produits agricoles auraient dû être prises dans un rayon de plusieurs kilomètres autour de la source. Cette détection a suscité une polémique que l’on croyait d’un autre âge. En effet, Rosatom, le conglomérat public en charge de l’industrie nucléaire russe, suivi de son homologue du Kazakhstan, ont immédiatement apporté un démenti affirmant qu’aucun incident ne s’était produit dans leurs installations.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018-mandrillon-article-etude-235-236.pdf (1.42 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03579594 , version 1 (18-02-2022)

Identifiers

Cite

Marie-Hélène Mandrillon. Protection de l’environnement et dérèglements climatiques : des vulnérabilités mal assumées. Les études du CERI, 2018, 235-236, pp.59 - 65. ⟨hal-03579594⟩
9 View
2 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More