Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Ennahdha, s'intégrer sans se perdre : les fruits incertains de la spécialisation

Résumé : La position politique du parti Ennahdha (" La Renaissance "), que l'on qualifiera pour le moment d'islamiste, est à l'image de la poursuite de la transition tunisienne : consolidée dans sa dimension institutionnelle formelle, mais précaire dans sa dynamique politique nationale et régionale. En effet, le parti longtemps confiné dans l'illégalité, voire la clandestinité, depuis sa création en 1981 (sous l'appellation Mouvement de la Tendance islamique, MTI), est à présent le pôle le plus stable d'une coalition gouvernementale dont l'autre pôle est Nidaa Tounes (" L'appel de Tunisie "), fondé en 2012 à l'initiative de Béji Caïd Essebsi, lui-même élu à la présidence de la République en décembre 2014...
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03579396
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, February 18, 2022 - 9:39:18 AM
Last modification on : Saturday, February 19, 2022 - 3:37:39 AM

Identifiers

Collections

Citation

Thierry Bresillon, Gilles Leboucher. Ennahdha, s'intégrer sans se perdre : les fruits incertains de la spécialisation. [Rapport de recherche] Centre de recherches internationales; Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. 2018. ⟨hal-03579396⟩

Share

Metrics

Record views

4