Non-prolifération nucléaire. Les enjeux après la prorogation du TNP - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 1996

Non-prolifération nucléaire. Les enjeux après la prorogation du TNP

(1)
1

Abstract

Après vingt-cinq ans d’incertitudes sur la durée du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et, par voie de conséquence, sur la pérennité des engagements des Etats qu’il est seul à contenir pour limiter la prolifération des armes nucléaires dans le monde, une nouvelle ère a été ouverte avec l’acceptation par 175 Etats1, réunis en Conférence de prorogation à New York du 17 avril au 12 mai 1995, d’une prorogation indéfinie du traité. Le renoncement internationalement vérifiable à l’arme nucléaire acquiert ainsi une permanence et une légitimité incontestables. Il n’est plus possible de soutenir que ce renoncement résulte essentiellement des pressions exercées par les grandes puissances pour conserver leur suprématie. Les engagements pris en matière de désarmement nucléaire sont aussi, de leur côté, pérennisés. Le nouveau mécanisme d’examen du TNP, qui a été sensiblement renforcé, devrait permettre à l’ensemble des Etats parties, qui constituent l’écrasante majorité de la communauté internationale, de suivre régulièrement les évolutions dans ces deux domaines.
Fichier principal
Vignette du fichier
1996-etude-ceri-11.pdf (81.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03579336 , version 1 (18-02-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Thérèse Delpech. Non-prolifération nucléaire. Les enjeux après la prorogation du TNP. Les études du CERI, 1996, 11, pp.2-29. ⟨hal-03579336⟩
1 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More