Service interruption on Monday 11 July from 12:30 to 13:00: all the sites of the CCSD (HAL, EpiSciences, SciencesConf, AureHAL) will be inaccessible (network hardware connection).
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

1968 : la génération rebelle

Résumé : Le 2 octobre 2018 au petit matin, un bâtiment de l’Université nationale autonome du Mexique (Unam) s’est soudainement illuminé avec le slogan « Plus jamais 68 ». Ainsi, les universitaires mexicains rendaient hommage aux étudiants lâchement assassinés par l’armée en 1968 à Mexico. Ces jeunes, considérés par leurs parents comme rebelles au sens politique et culturel du terme, avaient pris part à une grande vague de révolte qui submergeait le système monde cette année-là, déstabilisant les bases de la politique et des sociétés telles qu’elles étaient alors conçues1. Cinquante ans après l’avènement de ce mouvement qui voulait changer le monde, il est intéressant de revenir sur les principaux événements qui l’ont vu naître, sur sa contribution à la construction identitaire de la jeunesse latino-américaine et sur la manière dont il a marqué l’Amérique du Sud.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03579308
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, February 18, 2022 - 8:59:44 AM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:58:32 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 19, 2022 - 6:23:24 PM

File

2019-diaz-article-etude-239-24...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

David Díaz Arias, Gilles Leboucher. 1968 : la génération rebelle. Les études du Centre d'études et de recherches internationales, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2019, pp.42 - 46. ⟨hal-03579308⟩

Share

Metrics

Record views

2

Files downloads

3