Pauvreté et clientélisme électoral en Colombie - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2012

Pauvreté et clientélisme électoral en Colombie

(1) , (1)
1

Abstract

The Columbian presidential election of 2012 generated controversy over the electoral impact of social programs. The opposition and civil society accused the government of using the programs as political patronage to gain support for the candidate (and ultimate winner) supported by the outgoing president, Juan Manuel Santos. The alleged impact of the “Familias Accion” program in favor of Santos has basis in fact but nevertheless is not sufficient to explain the outcome of the election. This said, such social programs, increasingly popular in Latin America, must be regulated to prevent their use for electoral ends.
En Colombie, l'élection présidentielle de 2010 a suscité une polémique sur l'effet des programmes sociaux sur le comportement électoral. Des voix venues de l'opposition et de la société civile ont accusé le gouvernement d'utiliser ces programmes de manière clientéliste au profit du candidat soutenu par le président sortant (et vainqueur du scrutin), Juan Manuel Santos. L'hypothèse d'un biais introduit par le programme Familias en Acción au profit de Santos peut être soutenue mais celui-ci n'a cependant pas été déterminant au point d'expliquer le résultat final de l'élection présidentielle. Il n'en reste pas moins que ce type de politiques publiques d'aide sociale conditionnée, de plus en plus populaires en Amérique latine, doit être sérieusement encadré pour éviter son utilisation à des fins électorales.
Not file

Dates and versions

hal-03578952 , version 1 (17-02-2022)

Identifiers

Cite

Juan Carlos Guerrero Bernal, Yann Basset. Pauvreté et clientélisme électoral en Colombie. Marie-Françoise Durand; Christian Lequesne. Ceriscope Pauvreté, Centre de recherches internationales; Atelier de cartographie de Sciences Po, 2012. ⟨hal-03578952⟩
9 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More