Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Cinquante ans après le « 69 » argentin : significations passées et présentes

Résumé : A la fin des années 1960 en Argentine, la dictature militaire issue du coup d’Etat de 1966 n’était plus en mesure d’atteindre les objectifs qu’elle s’était fixés. Très rapidement, après une période de calme relatif, s’est ouverte la période de mobilisation sociale et politique généralisée la plus importante de l’histoire argentine contemporaine. Ainsi, en 1969, une série de manifestations ouvrières, de rébellions populaires et d’insurrections urbaines ont éclaté –surtout dans les provinces de l’intérieur du pays – dont le Cordobazo et le Rosariazo sont les plus connues. Ces événements, qui ont marqué toute une génération, ont sonné le début de la fin de la dictature et ont précipité l’organisation d’élections en 1973.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03578885
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, February 17, 2022 - 4:07:02 PM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:58:27 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 18, 2022 - 7:14:12 PM

File

2020-viano-article-etude-245-2...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Cristina Viano, Gilles Leboucher. Cinquante ans après le « 69 » argentin : significations passées et présentes. Les études du Centre d'études et de recherches internationales, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2020, pp.47 - 51. ⟨hal-03578885⟩

Share

Metrics

Record views

1

Files downloads

1