Chez soi ? Lieux intimes et ambivalences du droit - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le visiteur Year : 2014

Chez soi ? Lieux intimes et ambivalences du droit

(1)
1
Dany Cohen
  • Function : Author
  • PersonId : 1114604
  • IdRef : 028928148

Abstract

Comment le droit, qui comme les ondes nous environne constamment sans que nous y songions, appréhende-t-il l’intérieur du logis ? Lui confère-t-il un statut spécifique et si oui lequel ? Comment concilie-t-on le fait qu’aucun lieu n’est véritablement soustrait à la loi et le souci de protéger l’intérieur de l’habitation, regardé comme différent des autres lieux en ce qu’il abrite l’intime ? Au XXe siècle, la notion de vie privée, maintenant bien assise dans quelques pays – dont le nôtre – est venue étendre et fortifier cette forme de liberté individuelle et la protection qu’elle appelle. Dans un mouvement complexe, épousant avec un certain décalage celui des mentalités, la règle de droit a, pour l’essentiel, limité – et simultanément, mais dans une bien moindre mesure, étendu – le droit de regard de la collectivité sur ce qui se déroule dans le secret des maisons. Le droit ne regarde cependant pas toutes les chambres de la même façon, comme si leur nature juridique, cessant d’être univoque, pouvait varier en partie en fonction de la règle qui les éclaire ; ainsi la chambre d’hôtel, pourtant lieu intime et clos, n’est-elle pas considérée exactement comme celle de la maison.
Not file

Dates and versions

hal-03574202 , version 1 (15-02-2022)

Identifiers

Cite

Dany Cohen. Chez soi ? Lieux intimes et ambivalences du droit. Le visiteur, 2014, 20. ⟨hal-03574202⟩
10 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More