Pratiques et incursions de la photographie dans les récits mémoriels historiques en bande dessinée - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Arts & Sociétés - Lettre du séminaire Year : 2015

Pratiques et incursions de la photographie dans les récits mémoriels historiques en bande dessinée

Abstract

La bande dessinée et la photographie sont des arts de l’image et de l’imaginaire, nés dans la première moitié du XIXe siècle. Cette proximité conduit à s’interroger sur la place qu’occupe la photographie dans les albums, en particulier dans les récits mémoriels historiques, un nouveau genre en bande dessinée en développement depuis les années 2000, basé sur la mémoire personnelle d’un auteur (Marjane Satrapi-Persepolis1) ou sur la mémoire de quelqu’un qui lui est extrêmement proche (Art Spiegelman-Maus2) Ces récits subjectifs mais où la véracité des faits racontés est essentielle, s’appuient sur la volonté de partager une mémoire, se réfèrent à un épisode historique marqué, très majoritairement du XXe siècle et se situent dans des espaces géographiques identifiés. Ils concernent une mémoire intime, presque exclusivement personnelle et/ou familiale, exceptionnellement amicale et ont en commun des spécificités textuelles et graphiques. (Premier paragraphe)
Fichier principal
Vignette du fichier
pratiques-et-incursions-de-la-photographie-dans-les-recits-memoriels-historiques-en-bande-dessinee.pdf (263.15 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03568341 , version 1 (12-02-2022)

Identifiers

Cite

Isabelle Delorme. Pratiques et incursions de la photographie dans les récits mémoriels historiques en bande dessinée. Arts & Sociétés - Lettre du séminaire, 2015, 70. ⟨hal-03568341⟩
9 View
4 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More