Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’écologie doit-elle prendre parti ?

Résumé : 1ères lignes : Les partis verts ont réussi à faire entrer en politique la cause environnementale. Mais ce succès a un revers : ils n’ont plus le monopole de la nature, cette thématique étant devenue transpartisane. L’écologie politique est l’une des seules idéologies du 20e siècle à avoir donné naissance à une nouvelle famille de partis. Les partis verts, qui s’appuient sur une idéologie de rupture avec le productivisme, l’écologie politique, se sont développés dans la plupart des pays d’Europe, avec des succès variés mais significatifs. Leur développement s’est accompagné de la diffusion des problématiques écologistes dans le débat public, au point que les enjeux environnementaux sont désormais repris par la plupart des autres partis politiques. Le verdissement des idéologies traditionnelles est toutefois limité et fluctuant. Cela s’explique par la difficulté d’accommoder un discours fondé sur la défense de la croissance économique avec la nécessité de préserver l’environnement.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03567833
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, February 12, 2022 - 7:55:29 AM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:58:23 AM
Long-term archiving on: : Friday, May 13, 2022 - 6:06:57 PM

File

persico-l-ecologie-doit-elle-p...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Simon Persico. L’écologie doit-elle prendre parti ?. Sciences humaines, 2016. ⟨hal-03567833⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

3