An Intermediary of the Everyday: Continuum between Neighborhood Life, Politics and Mobilizations in Mexico City - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sociétés contemporaines Year : 2022

An Intermediary of the Everyday: Continuum between Neighborhood Life, Politics and Mobilizations in Mexico City

Un intermédiaire du quotidien : Continuum entre vie de quartier, politique de guichet et mobilisations à Mexico

(1)
1

Abstract

This article studies the central role of the small hands of politics in Mexico City who build local and national political links in and from the neighborhood. The author proposes the notion of the intermediary of daily life : an inhabitant of the neighborhood who, through his insertion in networks of local sociability, a specific availability and his discrete (militant) know-how, accompanies his neighbors in their practice of politics and administration through an invisible and invisibilized work. By shifting the gaze from protest action to the routine of daily life, know-how is revealed that is generally invisible to militant groups, but also to the sociologist’s analytical toolbox : the ability to simply be there, but above all to remain there during a period of protest, to be always available and accessible to one’s neighbors, to manage the waiting period in mobilization and the relationship with the administration. From then on, waiting is a fundamental activist skill, just like the ability to speak out or use more technical know-how.
Cet article étudie le rôle central des petites mains de la politique à Mexico qui construisent du lien politique local mais aussi national dans et depuis le quartier. L’auteur propose la notion d’intermédiaire du quotidien : un habitant du quartier qui, de par son insertion dans des réseaux de sociabilités locales, une disponibilité spécifique et ses savoir-faire (militants) discrets, accompagne ses voisins dans leur pratique du politique et de l’administration, par un travail invisible et invisibilisé. En décalant le regard de l’action contestataire vers la routine du quotidien se dévoilent donc des savoir-faire généralement invisibilisés par les collectifs militants, mais aussi les boîtes à outils analytiques du sociologue : la capacité à simplement être là, mais surtout y rester en période de contestation, à être toujours disponible et accessible pour ses voisins, à gérer l’attente dans la mobilisation et le rapport à l’administration. Dès lors, l’attente constitue une compétence militante fondamentale, tout comme la capacité à prendre la parole ou à utiliser des savoir-faire plus techniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_combes_un_intermediaire_du_quotidien.pdf (840.23 Ko) Télécharger le fichier
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-03557027 , version 1 (20-12-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Hélène Combes. Un intermédiaire du quotidien : Continuum entre vie de quartier, politique de guichet et mobilisations à Mexico. Sociétés contemporaines, 2022, n°123 (2021/3), pp.163-190. ⟨10.3917/soco.123.0163⟩. ⟨hal-03557027⟩
12 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More