Aux portes de la déflation ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2009

Aux portes de la déflation ?

(1) , , , (1)
1
Marion Cochard
  • Function : Author
  • PersonId : 954738
Matthieu Lemoine
  • Function : Author
  • PersonId : 954754

Abstract

Like the Great Depression or the Japanese crisis of the 1990s, the current crisis was triggered by a major shock that paralysed the international financial system. Fears of a downward spiral are looming again as plummeting assets prices and economic activity both pull consumer prices down. This study analyzes how an economy enters deflation; the reasons why it remains stuck there, and evokes the possible ways out of deflation. The entry of an economy into deflation is most likely when inflationary pressures are mild, as is the case today. Monetary policy becomes quickly ineffective and so further brakes inflation. In their turn, increased bankruptcies lower the price of capital and prevent new investments. The entry into the liquidity trap reduces the scope for monetary policies. Measures to clean up the financial system as well as active fiscal policies are thus necessary to accompany ailing monetary policies.
Comme la Grande Dépression ou la crise japonaise des années 1990, la crise actuelle suit un choc majeur qui a débouché sur la paralysie du système financier international. À l’image de ces précédents historiques, surgit la crainte d’enclenchement d’une spirale dépressive où se cumulent des baisses de prix des actifs et de l’activité, entraînant à son tour une baisse du prix des biens. Cette étude spéciale analyse les mécanismes par lesquels une économie entre en déflation et les raisons pour lesquelles elle s’y maintient, et évoque les différentes voies de sortie envisageables. L’entrée d’une économie en déflation résulte d’un choc violent et durable, qui entraine une baisse de l’activité et se transmet ensuite aux prix via une boucle prix-salaire. Ce type d’enchaînement est d’autant plus probable lorsque l’environnement est faiblement inflationniste, comme c’est le cas aujourd’hui. La politique monétaire devient alors rapidement inopérante, accentuant la pression sur les prix. La baisse du prix des biens et des actifs s’inscrit alors dans les anticipations des agents, déclenchant des effets cumulatifs allant de reports dans la dépense à la déflation par la dette. L’accélération des faillites alimente la chute du prix du capital, entravant l’incitation à investir. L’entrée dans la trappe à liquidité réduit alors les marges de manœuvre de la politique monétaire, contrainte d’adopter des mesures non conventionnelles à l’efficacité incertaine. Elles doivent donc impérativement s’accompagner de l’assainissement du système financier et de politiques budgétaires actives.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009-04-blot-aux-portes-de-la-deflation-.pdf (284 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03476080 , version 1 (12-12-2021)

Identifiers

Cite

Christophe Blot, Marion Cochard, Matthieu Lemoine, Christine Rifflart. Aux portes de la déflation ?. Revue de l'OFCE, 2009, 109, pp.313 - 330. ⟨10.3917/reof.109.0313⟩. ⟨hal-03476080⟩
3 View
6 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More