Partis dominants, partis de gouvernement, partis hors-système : l’évolution du système de partis français - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Cahiers français : documents d'actualité Year : 2006

Partis dominants, partis de gouvernement, partis hors-système : l’évolution du système de partis français

(1, 2)
1
2

Abstract

Le système de partis français qui a joué un rôle notable dans la stabilité de la vie politique sous la Ve République a connu des transformations importantes, notamment au cours de la dernière décennie. À gauche comme à droite, on a observé une diversification des formations existantes en même temps qu’apparaissait dans chacun des camps une formation de plus en plus hégémonique électoralement. Le PS et le RPR – auquel a succédé l’UMP – ont en effet continué de creuser l’écart avec leurs partenaires respectifs et sont devenus de véritables partis présidentiels. Pareille évolution, souligne Gérard Grunberg, a fragilisé leurs systèmes d’alliances, les forces politiques qui leur étaient associées redoutant une satellisation. S’il paraît très improbable que l’un ou l’autre ne conquière pas la présidence de la République, le premier tour de l’élection présidentielle est pour eux devenu très problématique, soit que l’un des deux comme en 2002 se trouve éliminé, soit encore que la modestie de leurs scores handicape le rassemblement du second tour ou, ensuite, l’assise du nouveau chef de l’État.
Fichier principal
Vignette du fichier
2006-grunberg-partis-dominants-partis-de-gouvernements-partis-hors-systemes.pdf (292.71 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03476050 , version 1 (11-12-2021)

Identifiers

Cite

Gérard Grunberg. Partis dominants, partis de gouvernement, partis hors-système : l’évolution du système de partis français. Les Cahiers français : documents d'actualité, 2006, 332, pp.25 - 29. ⟨hal-03476050⟩
7 View
6 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More