Les imams « exportés » de la Diyanet en France : enjeu de politique étrangère, enjeu de politique intérieure - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers de l’obtic Year : 2012

Les imams « exportés » de la Diyanet en France : enjeu de politique étrangère, enjeu de politique intérieure

Abstract

L’envoi de personnel religieux pour diriger la prière et servir de source d’information religieuse a été l’un des premiers actes concrets mis en place par la Diyanet dans sa gestion de l’islam turc à l’étranger. Il reste aujourd’hui l’engagement le plus important de la Diyanet à l’étranger, autant en termes de personnel qu’en termes financiers, ce qui implique une coordination intergouvernementale assez étroite, quoique peu connue. C’est aussi une affaire sensible : d’une part car elle semble inviter l’ingérence d’un État tiers dans les sociétés d’accueil, et d’autre part parce que dans un pays tel que la France, elle semble aller contre les principes de la laïcité officielle. L’envoi d’imams est également une question sécuritaire, surtout depuis la prise de conscience par plusieurs États européens du rôle que jouent certains imams charismatiques dans la propagation d’interprétations radicales de l’islam. Cet article esquissera la manière dont s’effectue la coordination interétatique face à l’envoi des imams de Turquie en France, puis s’interrogera sur le rôle de l’imam comme acteur autonome.
Fichier principal
Vignette du fichier
pages-de-cahiersobtic-2.pdf (258.54 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03473945 , version 1 (10-12-2021)

Identifiers

Cite

Benjamin Bruce. Les imams « exportés » de la Diyanet en France : enjeu de politique étrangère, enjeu de politique intérieure. Cahiers de l’obtic, 2012, 2, pp.15 - 20. ⟨hal-03473945⟩
17 View
15 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More