Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les trois crises du Venezuela de Nicolás Maduro

Résumé : Les Etudes du CERI - n° 207-208 - Opalc - décembre 2014 9 Lors de son dernier discours prononcé le 8 décembre 2012, avant de partir se faire soigner à Cuba, Hugo Chávez avait nommé comme successeur son ministre des Affaires étrangères, Nicolás Maduro. Sa mort le 8 mars 2013 à Caracas a activé une clause constitutionnelle permettant qu’une nouvelle élection soit tenue. Le 12 avril 2013, Maduro l’a emporté d’une courte tête (50,6 % des voix) contre Henrique Capriles. Si cette victoire étriquée l’a affaibli politiquement, les élections locales du 8 décembre 2013 l’ont quelque peu conforté. Passé le cap de cette épreuve électorale, et un an après le décès du leader historique de la révolution bolivarienne, Maduro a vu ses capacités à gouverner mises à l’épreuve en 2014 par une triple crise économique, sociale et politique. Le coût social de la détérioration de la conjoncture économique a provoqué des manifestations qui ont pris de court le président et ses adversaires (dans son propre camp et dans l’opposition). Le premier a tenté de prendre des mesures d’ajustement de l’économie tandis que ses opposants en ont profité pour tenter de modifier les rapports de force en leur faveur et d’infléchir les politiques économiques...
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03473730
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 10, 2021 - 12:32:06 AM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:24 AM

File

etude-207-208.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Eduardo Rios Ludena. Les trois crises du Venezuela de Nicolás Maduro. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2014, pp.9 - 14. ⟨hal-03473730⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

39