Pérennité de la discrimination positive ? L’arrêt Fisher contre Université du Texas (2016) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Dossiers du CERI Year : 2017

Pérennité de la discrimination positive ? L’arrêt Fisher contre Université du Texas (2016)

(1)
1

Abstract

Le 23 juin 2016, dans une décision très attendue et dont le résultat a suscité l’étonnement de la plupart des observateurs, la Cour suprême des États-Unis a avalisé le programme de discrimination positive mis en œuvre par l’Université du Texas (UT) à Austin et caractérisé par la prise en compte explicite du facteur racial dans le traitement d’une partie des candidatures. Bien que sa portée prête à controverse, cette décision, a minima, marque un nouveau coup d’arrêt dans le processus de démantèlement de l’affirmative action qui semblait pourtant engagé depuis le début des années 1990, processus dont l’inachèvement est aujourd’hui aussi manifeste que son existence même. [Premier paragraphe]
Fichier principal
Vignette du fichier
2017-sabbagh-perennite-de-la-discrimination-positive.pdf (1.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03471903 , version 1 (09-12-2021)

Identifiers

Cite

Daniel Sabbagh. Pérennité de la discrimination positive ? L’arrêt Fisher contre Université du Texas (2016). Les Dossiers du CERI, 2017, pp.1 - 4. ⟨hal-03471903⟩
8 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More