Cuba : une succession politique dans la continuité - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2019

Cuba : une succession politique dans la continuité

(1)
1

Abstract

Ainsi que l’avaient pronostiqué la plupart des journalistes, chercheurs et observateurs de la situation politique cubaine, l’élection de Miguel Díaz-Canel à la tête de l’Etat cubain le 19 avril 2018 n’a pas entraîné de bouleversement majeur dans la conduite du gouvernement autoritaire. Les réformes économiques et politiques annoncées sous le mandat de Raúl Castro sont débattues, votées et mises en oeuvre progressivement, sans que le nouveau président remette en question ni l’architecture institutionnelle issue de la révolution cubaine, ni le style répressif de gouvernement de ses prédécesseurs, malgré une diminution des arrestations pour des motifs politiques. Si l’on constate une réelle avancée en matière d’égalité des droits pour la communauté des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes (LGBTI), il n’en va pas de même pour la promotion et le respect des droits civils et politiques, pour lesquels l’opposition et nombre d’artistes continuent de lutter.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019-geoffray-article-etude-239-240.pdf (227.69 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03471485 , version 1 (08-12-2021)

Identifiers

Cite

Marie Laure Geoffray. Cuba : une succession politique dans la continuité. Les études du CERI, 2019, 239-240, pp.16 - 20. ⟨hal-03471485⟩
10 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More