Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’élection présidentielle en Uruguay : défaite du Front large et autonomisation de l’extrême droite

Résumé : Après quinze ans à la tête de l’Uruguay, le Front large (FA), coalition de partis de gauche emmenée par Daniel Martínez, a perdu au second tour de l’élection présidentielle le 25 novembre 2019, face au candidat du Parti national (PN) ou blanco, Luis Lacalle Pou, par 48,8 contre 47,3 % des suffrages et 3,8 % de votes blancs ou nuls. Compte tenu de l’écart minime entre les deux candidats (moins de trente mille voix), la Cour électorale a dû procéder à un recomptage des bulletins, pour finalement consacrer le vainqueur six jours plus tard. Loin d’être la cuisante déroute annoncée par les instituts de sondages, la défaite du FA doit d’autant plus être relativisée que cette coalition a gouverné durant trois quinquennats nationaux et six mandats municipaux ininterrompus dans la capitale (1990-2020). Au cours des vingt dernières années, la coalition social-démocrate uruguayenne a ainsi fait la preuve d’une très forte résilience électorale.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03471294
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 8, 2021 - 5:52:01 PM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:24 AM

File

2020-larrouque-article-etude-2...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Damien Larrouqué. L’élection présidentielle en Uruguay : défaite du Front large et autonomisation de l’extrême droite. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2020, pp.82 - 84. ⟨hal-03471294⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

2