Mémoire à l’Est - Archive ouverte HAL Access content directly
Special Issue Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest Year : 2006

Mémoire à l’Est

(1) ,
1
Marie-Claire Lavabre
  • Function : Author
  • PersonId : 1113721

Abstract

La chute des régimes communistes et l'instauration de démocraties pluralistes en Europe centrale et orientale, accompagnées de proclamations de rupture radicale avec le passé, ont engendré un bouleversement général des repères qui jusque-là permettaient les identifications individuelles et l'élaboration d'identités collectives dans toutes les sphères sociales. Le rejet obligé du passé a été décliné de différentes manières selon les pays, en fonction des diverses expériences du communisme (et de sa chute) dans chacune des sociétés concernées. Toutefois, si les modalités sont variables et les calendriers spécifiques, ces recompositions sociales et politiques se sont toutes inscrites dans un même cadre mental. La condamnation globale du communisme a favorisé des visions polarisées et simplifiées du passé, fondées sur des catégories binaires et des figures stéréotypées, plus ou moins marquées, de bourreaux et de victimes. Au-delà du consensus affiché dans le rejet et la condamnation du communisme, un examen plus fin du rapport au passé dans ces sociétés dites post-communistes souligne la difficulté d'élaborer un discours commun sur le passé. (Premières lignes)
Not file

Dates and versions

hal-03462167 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Françoise Mayer, Marie-Claire Lavabre. Mémoire à l’Est. Françoise Mayer; Marie-Claire Lavabre. Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, 37 (3), pp.254, 2006. ⟨hal-03462167⟩
120 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More