From Juvenile System Reform to a Conflict of Civilizations in Contemporary Russian Society - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2014

From Juvenile System Reform to a Conflict of Civilizations in Contemporary Russian Society

De la réforme de la justice des mineurs au conflit de civilisations dans la société russe contemporaine

(1)
1

Abstract

Youth delinquency has been a hot topic in Russian society for many years. Numerous associations, NGOs and international organizations have raised public awareness of the problem and have encouraged the government to place judicial reform on its agenda. However, debate over how to apply it, the various possible models and how to structure the relationship between social and judicial institutions has been limited. Discussion has instead focused on the relative priorities to be given to the interests of children versus those of the family, so-called “traditional” versus “liberal” values, and the extent to which the State should interfere in the private lives of Russian citizens. Discussion of the actual situation of children at risk and the concrete problems posed by reform have been overshadowed by rumors, encouraged by a discourse of fear in an increasingly violent society that tend to distort the real problems. Additionally, implementation of international norms and judicial reform has been largely blocked by the patriotic agenda of the State.
La question du traitement des mineurs délinquants enflamme la société russe depuis de nombreuses années. Plusieurs associations, ONG et organisations internationales ont alerté l’opinion publique sur la situation de l’enfance dans le pays et incité l’Etat à inscrire la réforme de la justice des mineurs à son calendrier politique. Mais les débats autour de sa mise en place, de ses différents modèles possibles et des formes à donner aux relations entre institutions sociales et judiciaires sont restés limités. Ils ont été dépassés par d’autres enjeux plus larges, tels la priorité qu’il faudrait ou non accorder aux enfants par rapport à leur famille, la place des valeurs dites « traditionnelles » par rapport aux valeurs libérales, et le degré d’intrusion possible de l’Etat dans la vie privée des citoyens russes. La discussion sur la situation réelle des enfants à risque et les problèmes concrets posés par la réforme a été remplacée par une rumeur, nourrie par un discours de crainte dans une société de plus en plus violente, qui déforme les problèmes véritables. L’implémentation des normes internationales et la mise en place d’une réforme de la justice des mineurs semblent en outre largement entravées par l’agenda patriotique de l’Etat.
Fichier principal
Vignette du fichier
etude-204.pdf (811.94 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03460443 , version 1 (01-12-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Kathy Rousselet. De la réforme de la justice des mineurs au conflit de civilisations dans la société russe contemporaine. Les études du CERI, 2014, 204, pp.3-32. ⟨hal-03460443⟩
2 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More