Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les demandes de facteurs de production en France : Estimation et analyse des effets de la crise

Résumé : Avec la crise débutée en 2008, les facteurs de production ont connu en France une contraction sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. La crise se caractérise par sa longueur : sept ans après son commencement, les facteurs de production n’ont toujours pas retrouvé leur niveau d’avant-crise. Face à un tel choc, il s’agit de savoir si, au regard de la crise, les ajustements opérés sur les facteurs de production sont en lien avec les évolutions de l’activité et si la crise a entraîné des ruptures dans le comportement des entreprises. Pour répondre à cette question, nous estimons d’une part des équations de demandes de facteurs sur les périodes 1980-2007 et 1980-2014 et nous analysons et comparons les paramètres estimés sur ces deux périodes. D’autre part, nous réalisons des simulations dynamiques de l’emploi et de l’investissement que nous comparons aux évolutions observées de ces deux variables, afin d’établir si les déterminants traditionnels des équations permettent de comprendre les évolutions des facteurs de production depuis le début de la crise. Concernant la tendance de productivité, nous conduisons des tests de détection et de datation des ruptures de tendance de productivité, ainsi que des estimations récursives des paramètres. Les résultats des équations économétriques n’indiquent pas de rupture majeure au moment de la crise dans les déterminants fondamentaux de l’investissement et de l’emploi. Enfin, nous exposons les propriétés variantielles des deux équations de demande de facteurs, puis nous évaluons l’impact depuis 2011 des politiques de consolidation budgétaire dans la zone euro et de la dégradation du taux de marge des entreprises sur l’emploi salarié marchand et le stock de capital productif en France. Toutes choses égales par ailleurs, les politiques de consolidation budgétaire dans la zone euro seraient, selon nos évaluations, responsables en France de la destruction de 772 000 à 822 000 emplois salariés dans le secteur marchand et d’une chute de l’investissement des entreprises non-financières comprise entre 6,8 % et 7,6%, soit une contraction de 1,6% à 1,7% du capital productif. La baisse du taux de marge depuis 2011 aurait conduit à réduire l’investissement des entreprises de 2,1% à 2,5%, ce qui correspond à une baisse du capital productif de 0,3-0,4%.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03459704
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 3:02:05 AM
Last modification on : Monday, May 9, 2022 - 3:54:03 PM

File

09-2015-plane-les-demandes-de-...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Bruno Ducoudre, Mathieu Plane. Les demandes de facteurs de production en France : Estimation et analyse des effets de la crise. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2015, pp.23 - 53. ⟨10.3917/reof.142.0021⟩. ⟨hal-03459704⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

6