Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Cent ans de violence politique dans le Guerrero

Résumé : En octobre 2014, alors que je prépare un séjour au Mexique, je relis des archives collectées pour une recherche sur les controverses relatives à l’organisation des élections depuis les années 1930. Les étudiants d’Ayotzinapa ont déjà disparu depuis trois semaines et cette bribe d’archive appelle à replacer cette disparition dans une histoire locale longue marquée du sceau de la violence. Déjà en 1941, le maire d’Iguala assassinait visiblement impunément. Pour faire cette histoire au long cours de la violence, toute borne temporelle serait sans doute artificielle. Je remonterai donc à la révolution mexicaine, débutée en 1910 et considérée comme constitutive de l’ordre politique contemporain. Ce texte n’apportera aucune réponse sur l’événement d’Ayotzinapa et n’émettra d’ailleurs aucune hypothèse sur le sort des étudiants disparus et les commanditaires des assassinats. Il a le modeste objectif de restituer la profondeur historique et sociologique du contexte dans lequel s’inscrit l’actualité de cet Etat fédéré parmi les plus pauvres du Mexique, et d’éclairer certaines grilles de lecture des événements récents...
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03459554
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 1:49:41 AM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:24 AM

File

pages-de-etude-217-218-3.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Hélène Combes. Cent ans de violence politique dans le Guerrero. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2015, Amérique latine - L’année politique 2015 (217-218), pp.35 - 40. ⟨hal-03459554⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

4